Par Mme Alix Fiasson

Samedi 16 juin 2018 à 11 h.
entrée libre

Musée Rath
Place Neuve

                            

Le Kunstmuseum de Berne et les Musées d’art et d’histoire de Genève – situés dans les villes de naissance et de décès de Ferdinand Hodler – ont décidé d’unir leurs collections et leurs forces pour proposer, avec l’appui d’autres institutions suisses et de nombreux collectionneurs privés, une exposition d’environ 80 tableaux, qui permettra d’embrasser la carrière de l’artiste, d’établir les liens qu’il nouait entre ses tableaux et de décrypter ses ambitions picturales. L’exposition Hodler//Parallélisme s’appuie sur les postulats d’une conférence de Hodler donnée à Fribourg en 1897 sous le nom de La mission de l’artiste, qui exposait les grands principes esthétiques de son travail. Il y définissait la notion de parallélisme, dégagée de ses études de la nature et des hommes. Dans cette appréhension de l’univers, Hodler a développé la théorie de son œuvre. L’exposition montre ainsi les correspondances qu’il établit à l’intérieur de son œuvre, mais aussi entre les tableaux eux-mêmes : parallélisme des compositions, mais également des sentiments qui se répondent d’une toile à une autre.

Alix Fiasson est titulaire d’une maîtrise en histoire et critique des arts et d’un master en gestion des paysages culturels. Elle élabore et conduit avec ses collègues du Musée d’Art et d’Histoire, des projets visant à mettre en relation objets, collections, expositions et publics. Elle est chargée plus spécifiquement du public en situation de handicap visuel ainsi que des jeunes des Maisons de quartier.

 

Ferdinand Hodler (1853 — 1918), Le Lac Léman et le Mont-Blanc, avec cygnes, 
© Musées d’art et d’histoire, Ville de Genève, no 1964-0033